Un véhicule au gaz naturel/biogaz est-il plus efficient en terme énergétique qu’un autre modèle traditionnel ou électrique ?

8 février 2019

L’efficience c’est réussir à atteindre le maximum de résultats en utilisant le minimum de moyens mis à disposition.nnDans le cas de la production d’un véhicule au gaz naturel/biogaz, il n’y a pas à proprement parler de gain d’efficience si l’on compare sa production à une voiture à essence ou diesel. Par contre, si on compare la production de ces voitures (gaz, essence ou diesel) avec une voiture électrique, l’énergie grise nécessaire à produire les batteries, l’allégement du châssis, etc… rend un bilan très défavorable à la voiture électrique. Lors de l’usage, un véhicule électrique devient intéressant. Il est vrai qu’un moteur électrique ne chauffe que très peu et transmet à plus de 90% son énergie à la roue alors qu’un moteur thermique traditionnel émet la plus grande partie de l’énergie injectée en chaleur non souhaitable. Si l’on compare l’efficience de l’essence avec le gaz naturel, elle est pratiquement identique. Léger avantage au diesel plus efficient que le gaz naturel ou l’essence. Lors de la gestion de fin de vie, les véhicules thermiques ont là encore un avantage car les filières de recyclage sont connues et déjà largement rompues à la spécificité des différents composants de la voiture, alors que pour la voiture électrique, la batterie posera, elle, un défi supplémentaire pour laquelle l’industrie n’a pas encore toutes les solutions.nnQue la voiture soit électrique, au gaz naturel/biogaz ou alimentée avec un carburant traditionnel, le moins on l’utilise au profit d’autres moyens de transports collectifs ou doux, le plus efficient sera le déplacement. Pour une mobilité efficiente, il faut d’abord réfléchir en termes de trajet à couvrir et non en termes de moyen de transport. Une voiture ne sera jamais écologique !